AccueilRoland GarrosLE FOCUS DU JOUR : Djokovic - Gulbis

LE FOCUS DU JOUR : Djokovic – Gulbis

-

Le head‐to‐head

Novak Djokovic et Ernests Gulbis vont se retrouver pour la sixième fois de leur carrière sur les courts. Ce sera égale­ment leur deuxième rencontre à Roland Garros. En effet lors de leur tout premier affron­te­ment, en quarts de finale en 2008, le Djoker avait dominé le Letton 7–5, 7–6, 7–5. Une partie qui restait jusqu’a­lors comme le plus grand match dans la carrière de Gulbis. Mais les choses ont bien changé depuis le début de la quin­zaine. Sûr de sa force, le 17e joueur mondial a franchi tous les obstacles (Federer s’en souvient encore), retrouvé pour la deuxième fois les quarts de finale d’un Grand Chelem… et cette fois‐ci gagné ! Mais il affronte cet après‐midi un adver­saire d’un tout autre calibre. Novak Djokovic n’est pas du genre à se faire marcher sur les pieds et il compte bien le lui faire savoir. En quête d’un premier sacre à Roland, le Serbe devra se méfier de l’im­pré­vi­sible « Gugu » même s’il part large­ment favori de cette oppo­si­tion. La dernière rencontre entre les deux hommes avait par ailleurs large­ment tourné à l’avan­tage du Serbe, qui l’avait emporté 6–0, 6–1, en 2011, à Indian Wells. En espé­rant que le match d’au­jourd’hui soit beau­coup moins à sens unique. 

La décla : Gulbis

« Je ne veux pas être trop content ni m’emporter. Je ne veux pas que cela me remplisse la tête. Je prends les choses comme elles viennent au jour le jour, je fais mon bout de chemin sur les courts. Je ne lis rien de ce qui est écrit, je parle à mon entraî­neur et à ma famille, c’est tout. Je ne suis pas hyper content dans le sens où je ne veux pas trop y penser, je veux rester concentré et calme. Je m’attends à ce qu’il (Djokovic) soit régu­lier, qu’il ne fasse pas d’erreurs et ne donne pas de points faciles. Il faudra que je sois présent à 100 % sur le court. La façon dont je joue main­te­nant n’a rien à voir avec la façon dont je jouais avant. On remet les comp­teurs à zéro. Ce qui s’est passé, je n’y pense pas, car je l’ai battu une fois aussi (6–4, 6–4 à Brisbane en 2009). »

Les cotes

Victoire de Novak Djokovic : 1,08

Victoire d’er­nests Gulbis : 4,76

Les choses ont bien changé depuis le dernier affrontement des deux hommes, à Indian Wells, en 2011

    1. Nadal pense déjà à Murray !

    2. Tout ça pour ça…

    3. Monfils, le conte d’une folie (pas) ordinaire…