Accueil Roland Garros Le huis‐clos à Roland‐Garros, cela fait un bail que c’est dans les…

Le huis‐clos à Roland‐Garros, cela fait un bail que c’est dans les tuyaux

-

Comme on l’a pré­ci­sé ici à maintes reprises, il est clair que l’op­tion d’or­ga­ni­ser un tour­noi de Roland‐Garros à huis‐clos fait par­tie d’un cer­tain nombre d’op­tions. En fait, la Fédération Française de ten­nis tra­vaille sur toutes les pos­si­bi­li­tés et cela tout en obser­vant ce qu’il se passe dans le monde autour de toutes les grandes compétitions. 

En ayant très rapi­de­ment chan­ger sa date, elle a donc eu le flair de choi­sir éga­le­ment son des­tin plu­tôt d’être mesu­lée par une déci­sion éta­tique. Selon beau­coup de spé­cia­listes une par­tie du sort de Roland‐Garros est aus­si lié à la tenue du Tour de France bien que les deux évè­ne­ments soient assez dif­fé­rents. Dans une moindre mesure, Roland‐Garros sera aus­si « dépen­dant » du choix de l’US Open. 

Le huis‐clos a donc été tou­jours dans les tuyaux, dès que la pan­dé­mie s’est accé­lé­rée. Il pour­ra aus­si très vite s’ef­fa­cer si cette crise sani­taire devient de moins en moins viru­lente, bien que l’on pense ici que for­cé­ment des amé­na­ge­ments seront mis en place. 

Au final, rien n’est vrai­ment acté, et c’est l’in­ten­si­té de la crise du Covid19 qui dicte les déci­sions. C’est aus­si elle qui offi­cia­li­se­ra éga­le­ment si effec­ti­ve­ment Roland‐Garros sera déca­lé d’une semaine. Aujourd’hui si une annonce a été faite dans cer­tains médias, nos infor­ma­tions confirment que rien n’est offi­ciel, qu’il s’a­git d’une option pro­po­sée par la FFT aux ins­tances du ten­nis pour favo­ri­ser la mise en place d’un nou­veau calendrier. 

Instagram
Twitter