Magique…

-

C’est un pèle­ri­nage… La fosse du court n°1. Cette année, c’est Pauline qui a décou­vert cet endroit magique pour la toute première fois. Un endroit où, les yeux dans les jambes des joueurs, vous comprenez réel­le­ment ce qu’est le tennis de haut niveau. Alors, certes, avec un Nicolas Mahut à court de forme et un Janko Tipsarevic pas vrai­ment frin­gant… Et, pour­tant, tout y est accentué : le bruit, beau­coup plus sourd, beau­coup plus profond, les couleurs, écla­tantes, et leurs détails, les émotions – la décep­tion, la satis­fac­tion, la réso­lu­tion. On essaie de croiser le regard de Nico, concentré, mais déjà déçu par la défaite qui se dessine. Ne lâche pas l’af­faire. Deux ramas­seurs de balles sont égale­ment présent. C’est tout. Un petit moment magique… vite écourté par une Dame de la sécu­rité : « La fosse est main­te­nant stric­te­ment réservée aux photo­graphes. » Dommage…

Mahut s’in­cline fina­le­ment face à Tipsarevic, 6–2 7–6(4) 6–1.

Votre envoyé spécial à Roland Garros

Pour suivre la quin­zaine de Roland Garros sur TWITTER avec WELOVETENNIS :

Pour suivre Rémi Cap‐Vert : c’est ici

Pour suivre Pauline Dahlem : c’est ici

Article précé­dentSH – Chardy rejoint Tsonga
Article suivantSH – Almagro sort ERV
Instagram
Twitter