AccueilRoland GarrosMauresmo contrainte de s'excuser après ses propos sur le tennis féminin :...

Mauresmo contrainte de s’excuser après ses propos sur le tennis féminin : « Les commentaires que j’ai faits ont été sortis de leur contexte et je tiens à m’excuser auprès des joueurs qui se sentent mal à propos de ce que j’ai dit »

-

Trop d’hon­nê­teté peut parfois vous jouer des tours. Amélie Mauresmo l’a appris à ses dépends. 

Quelques heures après avoir expliqué que la program­ma­tion essen­tiel­le­ment mascu­line des sessions de nuit (seule­ment un match féminin sur 10) était à cause du manque d’intérêt du public pour le tennis féminin, la direc­trice de Roland‐Garros, qui a égale­ment déçu la numéro une mondiale, Iga Swiatek, a tenu à « clari­fier » les choses sur Tennis Channel en affir­mant notam­ment que ses propos avaient été sortis de leur contexte. Une défense fragile d’au­tant qu’Amélie s’est excusée. 

« Les commen­taires que j’ai faits, je me suis rendu compte, ont été sortis de l’image plus large et hors de leur contexte et je tiens à m’ex­cuser auprès des joueurs qui se sentent mal à propos de ce que j’ai dit. Les gens qui me connaissent… savent que je suis une grande combat­tante pour l’éga­lité des droits et le tennis féminin, les femmes en général. Concernant la program­ma­tion des matchs de nuit, parce que nous n’avons qu’un seul match, je pense qu’il est vrai­ment plus diffi­cile de programmer un match féminin car nous devons tenir compte de la durée, je pense que c’est la chose juste à faire pour le déten­teur du billet. À cet égard, je veux voir si l’année prochaine – j’ai pris le relais mais cette partie, je n’ai pas décidé d’avoir 1 match – je pense que l’année prochaine afin d’être plus juste envers les joueuses – enfin les deux caté­go­ries en fait – il ce serait bien de faire 2 matchs. Nous allons essayer de trouver une meilleure solu­tion pour être juste envers tout le monde. Je pense aussi que c’est trop tard, mais on essaie d’or­ga­niser l’évé­ne­ment, d’avancer, et je vois qu’il y a des ajus­te­ments à faire et on va en reparler après le tournoi. »