Accueil Roland Garros Medvedev : « Quand j’é­tais plus jeune, j’ai­mais la terre‐battue »

Medvedev : « Quand j’étais plus jeune, j’aimais la terre‐battue »

-

Lors de son média day, le Russe a avoué que la terre bat­tue res­tait une sur­face com­pli­quée pour lui même s’il essayait de l’ap­pri­voi­ser : « J’aimais bien la terre bat­tue quand j’é­tais plus jeune. Maintenant, j’ai l’im­pres­sion que contre de très nom­breux joueurs qui sont très bons je perds la qua­li­té de mon jeu. Bien sûr, il y en a qui savent « bros­ser » la balle comme il faut natu­rel­le­ment me ren­dant plus vul­né­rable, c’est nor­mal. Le jeu sur terre demande beau­coup de petits détails qu’il faut ajus­ter et bien sûr, c’est plus facile pour ceux qui s’en­traînent beau­coup sur l’ocre. Et il est évident que je suis un peu moins effi­cace que d’autres sur terre bat­tue. Le pre­mier match que j’ai joué à Hambourg n’é­tait pas si mau­vais, mais mon adver­saire a vrai­ment très bien joué. La seule chose que je peux dire c’est que je dois per­sé­vé­rer car ce n’est pas natu­rel pour moi »

Le Russe est loin d’être un des favo­ris du côté de la Porte d’Auteuil. On rap­pelle qu’en trois par­ti­ci­pa­tions il n’a jamais pas­sé le 1er tour.

Instagram
Twitter