AccueilRoland GarrosMonfils s’est sabordé, comme d’habitude…

Monfils s’est sabordé, comme d’habitude…

-

Gaël Monfils est une véri­table énigme. Auteur d’un des matchs les plus décousus de l’his­toire de ce jeu, le Parisien a une nouvelle fois fait le show en ce jeudi après‐midi mais dans le mauvais sens du terme. Arrivé sur le court Suzanne‐Lenglen avec la « gueule de bois », La Monf encaisse un 6–0 d’en­trée marqué par plusieurs appels au kiné. Un coup boitant, l’autre coup frin­gant, le 15e joueur est juste insondable.

D’autant plus lorsqu’il parvient à se remettre dans le match comme par magie avec un cinglant 6–2 dans le deuxième set puis un break d’avance dans le troi­sième. On se dit alors que le Parisien a toutes les cartes en main, d’au­tant que son adver­saire suédois en face, le jeune Mikael Ymer, a les « chocottes ». Mais c’est mal connaître Gaël pour sortir une telle idiotie. Comme un grand, il remet en selle son adver­saire qui va remporter les quatre jeux suivants, passant de 4–2 break à 4–6. Du grand art.

Après avoir lutté comme un beau diable au premier tour face à un joueur d calibre d’Albert Ramos, Monfils s’in­cline donc en quatre manches et seule­ment 2h20 de jeu : 0–6, 6–2, 4–6, 3–6. Que dire de plus ?…

Instagram
Twitter