AccueilRoland GarrosNadal out, qui en demie ?

Nadal out, qui en demie ?

-

Depuis le tirage au sort de vendredi dernier, le monde du tennis avait d’ores et déjà les yeux rivés sur la demi‐finale que l’on croyait assurée entre Rafael Nadal et Novak Djokovic. L’Espagnol allait‐il confirmer son retour au premier plan ? Le Serbe pouvait‐il enfin conquérir la Coupe des Mousquetaires ? Leur choc annoncé devait nous donner un élément de réponse, avant une poten­tielle finale face au troi­sième favori du tournoi, Andy Murray. Mais le séisme arrivé une semaine après ce tirage au sort, quand Nadal a annoncé ne pas pouvoir défendre ses chances, est venu rebattre les cartes de façon impré­vi­sible. En ne mini­mi­sant en aucun cas les senti­ments que suscite cette annonce, on peut déjà se demander qui pour­rait « profiter » de ce malheu­reux forfait. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le moindre pronostic s’avère difficile.

Les 7 autres joueurs de son quart de tableau semblent en effet à même de tirer leur épingle du jeu. Marcel Granollers part a priori avec une longueur de retard. Nicolas Almagro, certes moins frin­gant depuis quelques années, repré­sente toujours une menace certaine sur l’ocre pari­sien. Alexander Zverev, promis à un brillant futur, devra montrer des capa­cités de récu­pé­ra­tion certaines s’il veut aller loin. David Goffin et Dominic Thiem, les deux joueurs en forme de cette partie du tableau, peuvent avoir les dents longues. Et Jo‐Wilfried Tsonga reste le Français à qui Roland Garros réussit le plus, capable même en arri­vant avec de mauvais résul­tats d’aller loin dans le tournoi. Faire des pronos­tics est de toute façon diffi­cile ; ça le devient encore plus quand on inclut dans l’équa­tion l’énigme Ernests Gulbis, capable de tout. Bref, si l’on peut dire une chose suite à ce forfait du nonuple vain­queur, c’est qu’on n’est pas beau­coup plus avancé. Mais que ce quart de tableau est soudain devenu bigre­ment ouvert.