AccueilRoland GarrosParmentier : "Waouh, tu joues grave !"

Parmentier : « Waouh, tu joues grave ! »

-

Pauline Parmentier, vain­queur de Mona Barthel au 3e tour de Roland Garros :

« Le troi­sième set a été dur à gérer parce qu’au début, je pensais avoir pris l’as­cen­dant et fina­le­ment, je rate 3 coups droits d’af­filée, je sens que je me tends et j’ai l’im­pres­sion que le truc est en train de m’échapper. Et puis j’ai fina­le­ment vu que de son côté, elle s’était vache­ment tendue. Je me suis dit : « Vas‑y avec ton coup droit ! » Et j’ai fini par gagner. Je savais que sur le court 1, il pouvait y avoir ce genre d’am­biance. Le public m’a vrai­ment poussée, aidée. Ils ne m’ont pas lâchée. Il y avait vrai­ment une bonne ambiance, je me suis régalée. Franchement main­te­nant, j’ai un peu plus confiance en moi. Je ne pensais pas pouvoir le dire un jour (sourire). L’autre soir en rentrant, j’ai vu 2–3 passages de mon match et je me suis dit : « Waouh, tu joues grave ! » (Rires). Voilà, je commence à me dire que j’ai des qualités. J’en prends conscience petit à petit et le fait d’avoir ces victoires‐là, forcé­ment, ça aide. (…) C’est dingue parce qu’il y a un mois, avec Alexia, on parlait de Roland, du fait qu’elle avait atteint les huitièmes avec une invi­ta­tion quand elle était joueuse. On rigo­lait là‐dessus. Or main­te­nant, je suis moi‐même en huitièmes. C’est incroyable. »

Article précédentRaonic, finalement…
Article suivantSimon, si près, si loin…