AccueilRoland GarrosPavlyuchenkova : « Je n’ai pas bien travaillé et je me suis mal…

Pavlyuchenkova : « Je n’ai pas bien travaillé et je me suis mal entourée pendant cette période »

-

Il y a dix ans, Anastasia Pavlyuchenkova dispu­tait son premier quart de finale à Roland Garros. A seule­ment 19 ans, beau­coup d’observateurs lui promet­taient un grand avenir. Finalement, il a fallu attendre dix ans pour la retrouver à ce stade de la compé­ti­tion porte d’Auteuil. Dimanche, après sa victoire contre Victoria Azarenka (5–7, 6–3, 6–2), la Russe est revenue en confé­rence de presse sur cette période compli­quée. Ses résul­tats n’étaient pas catas­tro­phiques mais certai­ne­ment pas à la hauteur de ses attentes.

« Je me mettais telle­ment de pres­sion pour une raison ou une autre. Je pensais que quand j’avais 14–15 ans, être numéro 1 en Juniors, je gagnais prati­que­ment tout et je me disais : dans deux ans, il faut que je sois dans le Top 10 sur le circuit des pros. L’équipe autour de moi croyait en moi. C’était bien. Dans le même temps, je ne savais pas comment gérer cette pres­sion. Personne ne m’a vrai­ment expliqué comment il fallait faire. Ils s’at­ten­daient juste à ce que je réus­sisse bien. C’est quelque chose de très diffi­cile à supporter tout ce poids sur les épaules. Quand je n’at­tei­gnais pas des résul­tats que j’avais dans ma tête, j’étais telle­ment néga­tive par rapport à moi et je ne m’amu­sais pas du tout Il faut vrai­ment avoir un bon envi­ron­ne­ment avec des bonnes personnes autour de toi qui te soutiennent. Tu dois vrai­ment avoir la bonne approche. Peut‐être que menta­le­ment je n’étais pas prête. Je n’ai pas bien travaillé avant, c’est possible. Je n’ai pas eu une bonne équipe.»

Instagram
Twitter