Accueil Roland Garros Popovic : "Je pense que si Rafa était dans notre cas, il...

Popovic : « Je pense que si Rafa était dans notre cas, il aurait droit à un deuxième ou troisième test pour vérifier »

-

Les organisateurs de Roland-Garros ne plaisantent pas avec le Covid-19. La règle a été énoncée à tous les participants et il est logique que lorsque la « sentence » tombe, elle soit difficile à accepter. C’est évidemment ce qu’il se passe avec le cas Damir Džumhur, privé de qualifications parce que son coach franco serbe Peta Popovic a été contrôlé positif.

Peta s’est d’ailleurs empressé de faire monter la « mayonnaise » en livrant ses sentiments à nos confères de l’Equipe. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne mâche pas ses mots. Il parle de scandale d’autant qu’il affirme avoir contracté le virus en juillet : « Je suis sûr que si c’était arrivé à un plus grand joueur, il aurait eu l’occasion de prouver que ce n’est pas un faux. Je pense que si Rafa était dans notre cas, il aurait droit à un deuxième ou troisième test pour vérifier. Donc on est vraiment dégoûté de ce qui nous arrive. On part avec un goût amer. Damir était de justesse en dehors du tableau final, deux ou trois places dehors. Il venait de faire deux très bons matches à Rome (victoires sur Verdasco et Robredo) et je pense qu’il pouvait sortir des qualifs et espérer quelque chose dans le grand tableau. Mais voilà… Je vais repasser des tests demain et après-demain et je suis sûr que je serai négatif.  »

Si c’est le cas, cela confirmera encore une fois que les tests Covid-19 présentés comme l’arme fatale ne sont pas fiables à 100 %, mais cela tous les vrais scientifiques le répètent depuis maintenant plusieurs mois.

Instagram
Twitter