Accueil Roland Garros Pour l'instant sur terre-battue, Daniil Medvedev n'y arrive pas

Pour l’instant sur terre-battue, Daniil Medvedev n’y arrive pas

-

Les statistiques ne livrent pas toujours la vérité mais quand elles sont criantes, elles ont l’avantage de clore les débats.

Il suffit donc de se pencher sur le ratio victoires et défaites du Russe sur l’ocre pour constater que Daniil Medvedev n’est pas un vrai spécialiste de l’ocre.

Avec 10 succès pour 17 défaites, Daniil présente un bilan presque indigne de son statut, et de son talent. Un bilan qu’il faut comparer à celui sur dur : 115-51 ou encore sur gazon : 18-12.

Hier soir face à Ugo Humbert, ses frappes où le lift est presque complètement absent n’ont pas souvent débordé le Tricolore. De plus, ses prises de balles tôt qui caractérisent son jeu sont beaucoup moins efficace sur la terre où il faut savoir aussi temporiser et ne pas chercher le coup dur à tout prix.

Pour toutes ces raisons, Daniil Medvedev n’a pas vraiment un jeu adapté à l’ocre et il ne fait pas partie des favoris pour le titre à Roland-Garros. Il lui reste la volonté et de ce côté là, Daniil n’a rien à envier à personne mais cela risque ne pas être suffisant pour jouer les premiers rôles du côté de la Porte d’Auteuil.

Instagram
Twitter