AccueilATPRoddick : "J'étais pessimiste quant à l'avenir du tennis après Federer, Nadal,...

Roddick : « J’étais pessi­miste quant à l’avenir du tennis après Federer, Nadal, Djokovic, Serena et Venus Williams. Je ne pour­rais pas être plus heureux d’avoir eu tort à ce sujet. Je pense que le tennis est entre de bonnes mains avec Alcaraz »

-

En décro­chant son premier Roland‐Garros, Carlos Alcaraz a prouvé sa poly­va­lence. Il est devenu le plus jeune joueur à remporter trois Grand Chelems sur trois surfaces différentes. 

Une perfor­mance qui a convaincu Andy Roddick. Dans son dernier podcast Served with Andy Roddick, l’an­cien numéro un mondial est allé plus loin, en esti­mant que l’avenir du tennis est assuré, avec l’Espagnol sur le circuit. 

« Je me deman­dais qui pour­rait remplir les stades après Federer, Nadal et les soeurs Williams. Je crai­gnais honnê­te­ment, et j’au­rais parié beau­coup d’argent, qu’il y aurait un peu d’ac­calmie dans l’in­térêt du tennis. Je pensais qu’il faudrait plus d’an­nées pour construire et commer­cia­liser des super­stars. Et j’avais complè­te­ment tort. Ce gamin arrive, c’est mon joueur préféré, il peut frapper tous les coups, et c’est comme s’il était un mélange parfait. Carlos a gagné un Grand Chelem pour la troi­sième année consé­cu­tive. En cours de route, j’ai admis que j’étais pessi­miste quant à l’avenir du tennis après le Big 3, Serena et Venus Williams. Je ne pour­rais pas être plus heureux d’avoir eu tort à ce sujet. Je pense que le tennis est entre de bonnes mains. »