AccueilRoland GarrosS.Williams : « La fébri­lité, c’est pas si mal »

S.Williams : « La fébrilité, c’est pas si mal »

-

En confé­rence de presse, Serena Williams a expliqué pour­quoi quelque fois elle se sentait nerveuse, comme fina­le­ment lors de son début de match face à Alizé Lim : « L’année dernière ici, pendant la finale, j’étais très nerveuse, durant tout le math. Je n’ai pas réussi à me concen­trer, à cause de cette fébri­lité. A l’US Open aussi. Mais aussi au cours de ma carrière, à chaque fois qu’il y a de grands matchs, on est fébrile, inquiet. C’est don d’avoir ça, cela veut dire que l’on a encore la passion du jeu à l’in­té­rieur et on se dit : « Je veux aller le plus loin possible ». Sinon, je serais pas là.

De votre envoyé spécial à Roland Garros

Article précé­dentBerdych approuve le sunday start
Article suivantChardy attend Djokovic
Instagram
Twitter