Accueil Roland Garros Safin : "Santoro parvenait à rentrer dans mon cerveau"

Safin : « Santoro parvenait à rentrer dans mon cerveau »

-

Tous les jours pendant la période initiale de « Roland-Garros », Daniela Hantuchova reçoit un champion pour un entretien lié à ses souvenirs sur la terre battue de la Porte d’Auteuil.

Hier, c’était au tour de Marat Safin. Le Russe a donc évoqué ses performances et notamment le fait d’avoir battu en 1998 André Agassi : « Cette victoire a été importante pour moi. Quelque mois avant en Coupe Davis, il m’avait dominé facilement en trois manches. Le fait de le battre au premier tour de Roland-Garros en pratiquant un tennis de haut-niveau a été réellement le début de ma carrière. J’ai enchainé avec un succès sur Kuerten mais avec le recul je me rends compte que le succès face à Agassi a posé les bases de mon jeu, c’est indéniable. »

Plus tard dans cet interview très riche, Marat a aussi évoqué sa bête noire, un certain Fabrice Santoro : « J’ai rarement gagné contre Fabrice (NDLR : 2-9), il parvenait à entrer dans mon cerveau. J’avais l’impression qu’il savait toujours où j’allais mettre la balle. Cette sensation était très déstabilisante, j’ai rarement vécu cela même avec d’autres ténors du circuit. »

Instagram
Twitter