Accueil Roland Garros Tsitsipas : « A Rome, mon papa était pas là, j’a­vais le sentiment…

Tsitsipas : « A Rome, mon papa était pas là, j’avais le sentiment qu’il me manquait quelque chose »

-

Jamais sans mon père ou si peu, Stefanos Tsitsipas a retrou­vé son papa en tri­bune alors qu’il avait été absent à Rome. Si quelques fois leurs échanges sont ten­dus, il reste que pour Stefanos sa pré­sence est « indis­pen­sable » : « C’était dif­fi­cile qu’il ne soit pas là à Rome. Mais pour être hon­nête, je me suis un peu bat­tu, la sépa­ra­tion était dif­fi­cile, le fait qu’il ne soit pas là‐bas. Je crois que c’é­tait la pre­mière fois que mon père était absent d’un match depuis que j’ai 12 ou 13 ans, quand j’ai com­men­cé à jouer et à voya­ger. Donc c’é­tait très inha­bi­tuel pour moi. Je peux vous dire que je ne me sen­tais pas à l’aise, même si j’a­vais mes entraî­neurs de l’Académie, et toute mon équipe, mais mon papa n’é­tait pas là. J’avais le sen­ti­ment qu’il me man­quait quelque chose, et c’est essen­tiel pour un joueur d’a­voir les bonnes per­sonnes autour de lui. J’apprécie encore plus le fait qu’il soit à mes côtés main­te­nant. Il est mon bras droit, il m’aide pour tout, et il me per­met de me sen­tir impor­tant, hors du court, et dans ma vie quotidienne ».

Instagram
Twitter