AccueilRoland GarrosTsonga, la cata de l’orga…

Tsonga, la cata de l’orga…

-

Ca gronde, ça gronde… A la vue de ce premier set remporté 6–1 par David Ferrer, on peut, en effet, clai­re­ment s’in­ter­roger sur le choix de l’or­ga­ni­sa­tion : programmer Tsonga en deuxième match pour privi­lé­gier l’au­dimat… Voilà le numéro un fran­çais qui entre sur un court aux tribunes clair­se­mées, qui joue dans une ambiance morte‐née, face à des spec­ta­teurs qui viennent de prendre 4h40 de rencontre dans les dents, qui a dû attendre, dans l’in­cer­ti­tude jusqu’au bout quant à l’heure où il débu­te­rait la rencontre… Résultat, Jo n’est vrai­ment pas dans sa rencontre et c’est une parodie de demi‐finale à laquelle on assiste pour le moment.

Votre envoyé spécial en direct de Roland Garros

Instagram
Twitter