AccueilRoland GarrosTsonga toujours amer mais plein d’espoir

Tsonga toujours amer mais plein d’espoir

-

Un peu comme la rédac­tion à l’époque, Jo‐Wilfried Tsonga n’a toujours pas digéré l’ac­cueil inexis­tant du public parti se restaurer pendant sa demi‐finale ratée contre David Ferrer à Roland Garros l’année passée. Pour Sport360, le numéro 2 fran­çais est revenu sur cet épisode et sur ses ambi­tions de s’im­poser un jour en Grand Chelem.

“Cela m’a affecté parce que j’ai vu que les gens ne me suppor­taient pas beau­coup puisque lorsque je suis arrivé sur le court le stade était à moitié rempli. C’est parce qu’il y avait un long match avant et qu’ils sont tous partis dehors faire autre chose. C’était à moitié rempli dans mon propre pays. Mais je n’ai pas perdu à cause de ça. J’ai perdu ce match parce que je pense que David a bien joué […] Si je pense que je ne suis pas capable de remporter un Grand Chelem je m’ar­rê­terai. Je ne suis pas ce genre de gars qui va jouer pour juste pour le jeu et être sur le circuit. Je m’en fiche. J’ai une famille, je fais beau­coup de sacri­fices pour jouer au tennis, et ce même si c’est ma passion, donc je le fais juste parce que je crois réel­le­ment que je peux faire quelque chose de grand. Je ne le fais pas pour m’at­tirer la recon­nais­sance des gens. Mais parce que quand j’étais jeune j’avais le rêve de remporter un tournoi du Grand Chelem et peu importe ce que les gens pensent, j’es­saye juste de tout faire comme il faut et j’es­père que ça arrivera. »

Instagram
Twitter