AccueilRoland GarrosVerdasco : "Jamais facile d'interrompre un match le soir"

Verdasco : « Jamais facile d’interrompre un match le soir »

-

Fernando Verdasco a terminé le travail aujourd’hui face à Richard Gasquet, 6–3 6–2 6–3. En confé­rence de presse, il a évoqué la situa­tion parfois peu loquace d’une inter­rup­tion en milieu de partie, à cause de la nuit. Il a aussi donné les clés pour réussir à se remettre dans le match.

 » Aussi bien que possible. Mais c’est vrai que ce n’est jamais facile d’in­ter­rompre un match le soir quand on ne mène 2 sets à rien et de redé­marrer au niveau du troi­sième set. On sait qu’il faut être à 100 % dès le premier point et que tout peut changer. Surtout quand on joue contre un adver­saire tel que Richard, qui joue chez lui, ici, en France. Donc je savais que tout le public serait derrière lui pour le soutenir, lui permettre de reprendre l’avan­tage pendant le jeu. Mon objectif était d’être à 200 % comme au dernier jeu, hier. Je voulais conti­nuer à mener au score pendant quelques jeux et essayer de breaker aussi rapi­de­ment que possible, de ne surtout pas laisser retomber la pres­sion. Et puis, je voulais mieux jouer. Je trouve que le match d’au­jourd’hui s’est déroulé parfai­te­ment, tel que je souhai­tais qu’il se déroule. J’en suis très heureux. Maintenant, je vais essayer de me reposer pour le match de demain.  »

    Fognini : « Pas ennuyeux contre Monfils »

    Rafael Nadal se fiche des mauvais augures

    Le poids de Townsend en question