AccueilRoland GarrosZidansek après son superbe parcours : « Je ne joue pas pour…

Zidansek après son superbe parcours : « Je ne joue pas pour l’argent, mais il faut reconnaitre que c’est agréable »

-

Tamara Zidansek s’est inclinée jeudi en demi‐finales contre Anastasia Pavlyuchenkova (7–5, 6–3). La Slovène a réalisé un magni­fique parcours. En confé­rence de presse, elle est revenue sur un sujet un peu tabou, l’argent dans le tennis. 85ème mondiale avant Roland Garros, Zidansek va récu­pérer un prize money à la hauteur de 375 000 euros, qui devrait lui apporter une stabi­lité finan­cière. Elle pour­rait en profiter pour recruter un physio­thé­ra­peute dans son équipe. Par ailleurs, elle va inté­grer le top 50 lundi prochain. Son nouveau clas­se­ment va lui ouvrir les portes de nouveaux tour­nois pour lesquels elle n’aura pas à disputer les qualifications.

« Je suis ravie, bien sûr. Je ne joue pas pour l’argent, mais c’est quand même agréable. C’est plus facile aussi, parce qu’il faut investir en soi pour aller plus loin, pour parvenir à ce niveau‐là en Grand Chelem, cela néces­site beau­coup d’argent. Donc, cela me permet d’avoir plus d’op­por­tu­nités pour élargir mon équipe peut‐être, pour avoir un physio par exemple. »

Si les 100 premiers mondiaux gagnent bien voire très bien leur vie, ce n’est pas du tout pareil pour les autres joueurs moins bien classés. Une carrière de tennis demande beau­coup de dépenses : entrai­neur, prépa­ra­teur physique, billets d’avion, hôtel… Beaucoup de joueurs utilisent l’intégralité de leurs gains en tournoi pour effec­tuer ces dépenses.

Instagram
Twitter