Accueil Roland Garros Zverev : « L’essentiel c’est que l’on joue car pour Wimbledon, cela a…

Zverev : « L’essentiel c’est que l’on joue car pour Wimbledon, cela a été simple, ils ont dit pas cette année, on attend la fin de la Covid‐19 »

-

Malmené dans le pre­mier set où son adver­saire, Dennis Novak a quand même ser­vi pour rem­por­ter la pre­mière manche, Alexander Zverev n’a jamais pani­qué. Par la suite, il a mon­tré une vraie soli­di­té. Il est clair que ce joueur est entrain de chan­ger et sur­tout de progresser. 

En confé­rence de presse, il a tenu un dis­cours pro­fes­sion­nel, il ne s’est pas plaint des condi­tions car il les a anti­ci­pées et qu’il sait aus­si qu’elles ne vont pas trop évo­luer : « Concernant mon maté­riel, je me suis adap­té, j’ai 3 kilos de moins dans ma raquette qu’à New‐York pour la ten­sion des cordes. C’est vrai qu’il faut s’a­dap­ter, c’est nor­mal. Ce n’est pas par­fait pour nous non plus. On aurait pré­fé­ré jouer en mai ou en juin mais comme je l’ai déjà dit, Roland‐Garros fait au mieux pour orga­ni­ser l’é­vé­ne­ment. Les joueurs sont contents de jouer. C’est cela qui compte parce que si on regarde Wimbledon, ils disent : non pas cette année, on attend la fin de la Covid‐19. C’est tout. Je féli­ci­té donc New‐York et Paris parce qu’ils ont le cou­rage d’or­ga­ni­ser l’é­vé­ne­ment. Ils font au mieux pour que l’on soit là. Bien sûr, ce n’est pas agréable de jouer quand il fait 10 degrés et qu’il pleut. Et l’on sait aus­si qu’il va pleu­voir qua­si­ment tous les jours. Je ne crois pas que le temps va s’a­mé­lio­rer ni qu’il va faire plus chaud dans une semaine ou quelque chose comme cela »

Instagram
Twitter