AccueilSondageQui pour s'imposer à Shanghai ?

Qui pour s’imposer à Shanghai ?

-

On connaît désor­mais les huit quart‐de‐finalistes du côté de Shanghai et son Masters 1000. Huit joueurs sont donc encore en lice pour tenter de décro­cher la victoire finale. Alors, entre scénarii prévi­sibles et grosses surprises, qui tirera son épingle du jeu en cette fin de tournée asia­tique ? Attention, cela n’est que

On l’avait tous vu venir : Djokovic s’impose
Novak Djokovic est, pure­ment et simple­ment, une véri­table machine. Le Serbe a tout simple­ment disputé 12 finales cette année, ne se manquant qu’à Doha en ouver­ture de la saison. Et puis, en Chine, Nole est incroyable. Six titres à Pékin, deux à Shanghai, pour un bilan, depuis 2012, de 35 victoires pour une défaite. Autant dire qu’il est imbat­table, et ce n’est pas Bernard Tomic qui va jouer le rôle de trouble‐fête. Deux sets plus tard, il dispose d’un Tomas Berdych toujours classé jamais gagnant. Reste une magni­fique finale contre un Rafael Nadal qui, malgré une belle semaine, est arrivé un peu à bout de souffle en finale. Et deux plus un qui font trois pour Djokovic à Shanghai !

Le come‐back qui fait plaisir : Nadal renoue avec le succès en Masters 1000
Rafael Nadal pour­rait bien créer LA bonne surprise de cette fin de saison. Très convain­cant contre Milos Raonic en huitièmes, l’Espagnol signe son véri­table retour en forme. Coup droit incisif, mental de cham­pion et des « Vamos ! » à tire‐larigot, Nadal retrouve les sommets et Novak Djokovic en finale. Le voilà qui s’ac­croche, se bat comme un lion, pous­sant le Serbe dans ses derniers retran­che­ments. Troisième set, 6–5 Nadal, avan­tage Nadal. Un dernier « banana shot » qui sort de la raquette du Taureau de Manacor et le voilà, s’age­nouillant au beau milieu du Central, hurlant sa joie et expiant sa frus­tra­tion passée. 

Ce à quoi personne, mais alors personne ne s’at­ten­dait : Anderson fonce en finale
Sur un petit nuage depuis quelques semaines, Kevin Anderson étrenne son nouveau statut de Top 10 à Shanghai. Après une victoire sur Kei Nishikori, le Sud‐Africain est lancé. Chanceux de tomber sur un Tsonga couçi‐couça, Anderson se qual­fiie pour sa première demi‐finale en Masters 1000. Contre Nadal, il sait qu’il n’a aucune chance s’il ne fait pas parler la poudre au service. Alors, Anderson appuie encore et encore, empê­chant son vis‐à‐vis d’ob­tenir la moindre balle de break. Un match parfait, qu’il ne parviendra toute­fois pas à répéter contre Djokovic en finale. Suffisant pour dépasser Richard Gasquet à la Race, et se poser en premier rempla­çant pour le Masters, avant les dernières étapes du calendrier.

sondage

Grâce à notre parte­na­riat avec Tennis Warehouse vous pouvez tenter votre chance et peut‐etre partir à Londres pour le Masters. Pour cela il suffit de cliquer ici