AccueilSondageSondage : "Qui pour battre Rafael Nadal sur terre, en 2012 ?"

Sondage : « Qui pour battre Rafael Nadal sur terre, en 2012 ? »

-

C’est notre tradi­tion­nelle ques­tion du mardi : « Qui parviendra à battre Rafael Nadal sur terre battue, en 2012 ? »

Après sa victoire à Monte‐Carlo et une montée en régime mani­feste, l’in­ter­ro­ga­tion semble légi­time. L’année dernière, le Majorquin avait subi le camou­flet d’une double défaite face à Novak Djokovic, à Madrid et à Rome. Avant de s’im­poser à Roland Garros – et de remer­cier, inté­rieu­re­ment, un certain Roger Federer. Mais, cette année, Rafa débute son mara­thon sur l’ocre par un succès – enfin ! – sur son bour­reau serbe. Un succès qui met fin à sept souf­flets consé­cu­tifs, sept gifles reçues de l’ami Djokovic. On connaît les circons­tances moné­gasques, un Novak certes absent, certes touché par la perte de son grand‐père… Mais l’on parle de Nadal, ici. Et d’in­ter­ro­ga­tions mentales. On sait l’im­por­tance qu’une victoire peut avoir sur la confiance d’un joueur, quelles qu’en soient les circons­tances. Alors, Rafael Nadal est‐il à nouveau parti vers un cava­lier seul sur l’ocre occi­dental, comme en 2010 ou 2006 ? Novak Djokovic parviendra‐t‐il à reprendre son ascen­dant et tech­nique et physique sur le numéro deux ? Roger Federer sortira‐t‐il de sa boîte à l’oc­ca­sion de ces deux mois terriens pour vaincre Rafa une troi­sième fois sur sa surface fétiche ? Une menace s’élèvera‐t‐elle d’un quel­conque outsider ? Quid d’Andy Murray ? 

On vous laisse voter et vous exprimer… Et consulter ci‐dessous, le réca­pi­tu­latif des défaites de Rafa sur terre battue.

Les 18 défaites de Rafael Nadal sur terre battue :

2011 : Novak Djokovic, à Rome

2011 : Novak Djokovic, à Madrid

2009 : Robin Söderling, à Roland Garros

2009 : Roger Federer, à Madrid

2008 : Juan Carlos Ferrero, à Rome

2007 : Roger Federer, à Hambourg

2005 : Igor Andreev, à Valence

2005 : Gaston Gaudio, à Buenos Aires

2004 : Olivier Mutis, à Palerme

2004 : David Ferrer, à Stuttgart

2004 : Gaston Gaudio, à Bastad

2003 : Carlos Moya, à Umag

2003 : Fernando Gonzalez, à Stuttgart

2003 : Nicolas Lapentti, à Bastad

2003 : Gaston Gaudio, à Hambourg

2003 : Alex Corretja, à Barcelone

2003 : Guillermo Coria, à Monte‐Carlo

2002 : Olivier Rochus, à Majorque

Le livre « Grand Chelem, mon amour » est dispo­nible. Retrouvez les 40 matches de légendes de la décennie 2001–2011. Un livre de la rédac­tion de GrandChelem/Welovetennis.