AccueilSondageSondage : "Roger Federer va-t-il redevenir numéro un mondial en 2012 ?"

Sondage : « Roger Federer va‐t‐il redevenir numéro un mondial en 2012 ? »

-

Le mercredi, c’est jour de sondage, sur WLT !

Un très beau tennis, un jeu de jambe de jeunot et des vacances qui semblent porter leurs fruits. Il semble que Roger ait trouvé la recette pour recon­quérir son siège de numéro un mondial. Par consé­quent, il nous paraît légi­time de vous demander si, oui ou non, en 2012, le Suisse va rede­venir le numéro un du clas­se­ment ATP. C’est un pronostic, qui peut s’avérer plau­sible… ou non. L’Illustré s’est posé la ques­tion ce matin. Nous vous la propo­sons de même ce soir.

Car depuis septembre, le Suisse carbure et a engrangé plus de 6000 points, alors que Novak Djokovic n’en a acquis « que » 4700. Ces derniers mois, Federer est sans conteste LE joueur en forme. En témoignent ses titres à Bâle, à Bercy et la Masters Cup en 2011. Dans la foulée, il s’adjuge Rotterdam, Dubaï, le Masters 1000 d’Indian Wells et enfin tout récem­ment le Masters 1000 de Madrid. En route vers son 47ème succès en 50 matches, le Suisse semble diffi­cile à stopper. Et Novak Djokovic peut trem­bler, puisqu’il ne lui reste que 1770 points d’écart avec son dauphin, alors qu’il en comp­tait… 4035 en début de saison ! Pour ne rien arranger, le Serbe doit défendre 5600 points d’ici l’US Open, alors que Federer n’en a que 1350. Vu comme ça, avec un impro­bable scénario à Roland Garros, Federer pour­rait espérer battre le record de semaines en tête du clas­se­ment détenu par Pete Sampras : 286. Deux petites semaines seule­ment manquent au Suisse pour inscrire une nouvelle ligne dans la très longue liste des records qu’il détient.

Seulement le physique du tren­te­naire peut‐il tenir le coup ? On a vu Federer douter jusqu’au dernier moment de sa parti­ci­pa­tion à Rome. On a aussi vu l’ex-numéro un s’adjuger de longues pauses, comme ces six semaines de relaxa­tion entre Miami et Madrid. Certains médias ont même cru voir le Suisse grimacer à l’entraînement mardi. Si cela s’avère vrai, Federer va droit vers un mara­thon un peu fou : Rome, Roland Garros, Halle, Wimbledon et les J.O. Un pari risqué ? Peut‐être. Mais pour le chas­seur de record qu’est Federer, le jeu en vaut vrai­ment la chandelle.