US Open
Stephens ou le conte de fées



Il n’y a pas eu de match. Rapidement breakée, Madison Keys n’a jamais été en mesure d’inquiéter sa copine Sloane Stephens en finale de l’US Open. Une rencontre à sens unique et maîtrisée par Stephens qui s’impose 6-3, 6-0 après seulement 1h01 de jeu. Seulement de retour à la compétition à Wimbledon après une longue blessure au pied, Sloane Stephens remporte son premier titre du Grand Chelem. Une histoire complètement dingue.

Il y a cinq mois, Sloane Stephens remarchait à peine suite à son opération en début d'année. Blessée au pied depuis les Jeux Olympiques de Rio en août 2016, l’Américaine a seulement repris la compétition à Wimbledon il y a quelques semaines. 957e le 31 juillet, elle est aujourd’hui la lauréate de l’US Open, son premier titre du Grand Chelem. Une histoire absolument incroyable et unique. Les prémices d’un tel come-back avaient été visibles cet été avec deux demi-finales de rang, à Toronto puis Cincinnati. Elle obtient le Graal devant son public new-yorkais dans une finale inédite face à sa copine Madison Keys. Cette dernière est passée complètement à côté du rendez-vous, loin de son jeu et des fulgurances de sa demi-finale face à CoCo Vandeweghe. Une rencontre où elle avait été strappée à la cuisse droite. Et en finale, cette cuisse a été un véritable frein. Résultat, elle a commis 30 fautes directes contre seulement six à son adversaire.



Stephens, une blessure qui a du bon

Avec cette victoire dans la Big Apple, Sloane Stephens (actuellement 83e) devient la cinquième joueuse non tête de série à remporter un titre du Grand Chelem, la deuxième de l'année après Jelena Ostapenko à Roland Garros. Elle confirme aussi sa capacité à bien gérer les finales puisqu'elle reste invaincue avec cinq titres pour cinq finales disputées. La joueuse de 24 ans, plus jeune lauréate du tournoi depuis Maria Sharapova en 2006 (âgée de 19 ans), va effectuer un retour fracassant au classement : elle sera 17e joueuse mondiale. Son parcours démontre comment une blessure peut transformer une joueuse. Une période malheureuse et difficile qui lui a permis de se rendre compte à quel point le tennis lui a manqué. Autant dire, elle a retrouvé les courts avec une fraîcheur mentale totalement différente. Alors jusqu'où peut-elle aller ?



De votre envoyé spécial à New York
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.