US Open
Stephens : "Il n'y a pas de mots"



Sloane Stephens est au septième ciel. Victorieuse de son premier titre du Grand Chelem deux mois seulement après avoir retrouvé la compétition, l'Américaine vit un véritable conte de fées. Et en conférence de presse, la joueuse de 24 ans a été naturelle et rafraîchissante.

Sloane, comment vous sentez-vous avec ce trophée dans les mains, deux mois après votre retour de blessure ?
Quand j’ai été opérée, je n’aurais jamais imaginé être capable de gagner l’US Open. Je ne pensais même pas être dans le Top 100. J’étais plus préoccupée par mon classement protégé, comment l’utiliser… Bref, des choses négatives. Et puis j'ai su me libérer de tout ça, et tout allait mieux. J’ai commencé à jouer plus librement. Il n’y a pas de mots pour décrire cela. Si vous racontez cette histoire à quelqu’un, il vous dira que c’est complètement fou !

Comme Madison, étiez-vous nerveuse ?
Je me suis concentrée sur moi. J’étais très nerveuse avant de rentrer sur le court et mon coach m’a dit de faire de grandes respirations. Nerveuse ou pas, il fallait jouer ce match. J’ai juste de la chance d’avoir tenu plus longtemps qu’elle.

Est-ce que c’était décourageant lorsque vous avez repris ?
Bien sûr… J’ai subi une opération et je ne pouvais plus marcher. Être sur une jambe, ce n’est drôle pour personne. Je suis restée positive, sachant qu’un jour je rejouerai au tennis. J’avais vraiment hâte de reprendre.

Enfant, est-ce que vous vous imaginiez en tant que gagnante de Grand Chelem ?
J’ai toujours su que c’était là que je voulais être. J’ai toujours voulu gagner un Grand Chelem, c’est le rêve de chacun. Est-ce que je l’imaginais comme ça après une telle absence ? Je ne sais pas. Je ne pensais pas que ça serait maintenant. J’ai travaillé dur et j’ai saisi l’occasion quand elle est arrivée.

Cela vous donne envie d’en gagner un autre ?
Bien sûr ! Vous avez vu le chèque que la femme m’a remis à la fin (rires) ? Si ça, ça ne vous donne pas envie, je ne sais pas ce qu’il vous faut (rires) !

Comment avez-vous vécu la remise du trophée ?
Je pensais à toutes les photos des gagnantes dans le couloir. Elles ont toutes leur plus belle image. Et moi, je pensais à quoi j’allais ressembler avec la transpiration sur mes seins (rires) !



De votre envoyé spécial à New York

Tous les produits de Madison Keys sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.