US Open
Simon au fond du trou

Gilles Simon s'est sorti du piège Michael Russell au premier tour de l'US Open. Le Niçois s'impose en cinq manches, mais ce succès est loin de le pousser à l'optimisme. En effet, il se ressent énormément de sa blessure à l'épaule. Affirmant qu'il n'a pris aucun plaisir à jouer cette rencontre, il estime également que "ça ne sert à rien de jouer à ce niveau-là". Mais qu'il le fait quand même, en espérant que ça passe, parce qu'il ne peut pas aggraver son problème. Gilou ne devrait pas être la meilleure chance tricolore dans ce tournoi... Ses impressions en conférence de presse.

"Ce n'est pas une surprise, je suis diminué. Je fais ce que je peux, je ne peux pas prétendre à autre chose. Je n'ai pris aucun plaisir, j'ai juste essayé de gagner. J'attends que ça passe. Mais ça va prendre du temps. C'était un match extrêmement dur. D'habitude il y a des points gratuits de part et d'autres. Là, aucun... Mon service est zéro et lui n'est pas bon des masses non plus. Ca fait quatre heures et demie de droite-gauche. C'était très dur. C’est certainement les 45 points ATP les plus mérités de l’année."

Il rajoute, dans des propos repris par sport24 - à quoi ça sert de jouer dans ces conditions ?

"À rien ! Encore une fois, je sais que je n’ai aucune chance de me faire plus mal que ça, donc j’y vais. Je continue de travailler, ce dont on ne se rend pas compte c’est que là c’est beaucoup mieux qu’il y a une semaine, donc c’est ça qui est drôle (rires) ! Si ça sourit un peu, si j’arrive à avancer dans la semaine, on ne sait jamais… Il ne vaudrait mieux pas que ce soit un gros serveur en face quand même."

Blake et le dopage dans le tennis
Simon passe en 5 sets