Accueil US Open Auger Aliassime : « Je montre ma vraie valeur »

Auger Aliassime : « Je montre ma vraie valeur »

-

Tôt dans la journée, le Canadien, impres­sion­nant, n’a fait qu’une bouchée de Corentin Moutet. C’est donc la première fois que Félix accède à la fameuse deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem, une situa­tion qu’il tente d’aborder avec prudence : « C’est ma première fois (dans la deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem) alors on va voir comment je gère ça. Je vais essayer de faire de mon mieux et de prendre l’expérience du prochain match. » Et le prochain match, ce sera face à un certain Dominic Thiem solide face à Marin Cilic (6–2, 6–2, 3–6, 6–3).

Face au trico­lore, Félix a déroulé confir­mant aussi que le travail très impor­tant réalisé pendant la pause forcée commence à porte ses fruits : « Les résul­tats comme ceux‐là, dès le début de l’année je croyais pouvoir les obtenir. J’ai été un peu malchan­ceux d’être éliminé au premier tour du premier Grand Chelem (les Internationaux d’Australie) cette saison, mais main­te­nant, je monte mon jeu d’un cran, je montre ma réelle valeur »

Et sa valeur est bien plus haute que sa « vilaine » défaite au 2ème tour à Cincinnati face à Sandgren avec la baga­telle de 15 doubles fautes.

A l’époque, nous avions contacté Frédéric Fontang, l’un des ses coachs, en lui expli­quant que l’on trou­vait assez anormal qu’un joueur de ce niveau s’étant entraîné aussi fort pendant aussi long­temps puisse commettre autant d’erreurs. 

Fred, toujours aussi réactif, nous avait juste répondu : « C’est normal que vous ne puis­siez pas comprendre, vous n’en­traînez pas ». 

Pour le moment, les faits donnent raison au Palois.

Instagram
Twitter