AccueilUS OpenBerdych, le chant du cygne ?

Berdych, le chant du cygne ?

-

Blessé au dos depuis le début de la saison et absent entre Indian Wells et Wimbledon, Tomas Berdych peine à retrouver son niveau. Le Tchèque, qui s’est incliné face à Jenson Brooksby, 394e joueur mondial (6–1, 2–6, 6–4, 6–4), s’est montré pessi­miste en confé­rence de presse : « J’ai dû faire preuve de beau­coup de volonté pour terminer la rencontre. Mon physique me pose à nouveau problème, j’ai mal à la hanche. Je ne peux pas servir correc­te­ment, je ne peux pas fléchir les jambes correc­te­ment. Cela n’a pas de sens. Je suis venu à New York avec beau­coup d’es­poir, c’est pour cela que c’est si diffi­cile aujourd’hui. »

Touché à la hanche, le Tchèque semble envi­sager très sérieu­se­ment la fin de sa carrière : « Les seules choses qui me passent par la tête sont des déci­sions dras­tiques et néga­tives. Je ne vais pas prendre de déci­sions hâtives, j’aime trop le tennis pour cela. Mais il est vrai que mes pers­pec­tives d’avenir ont disparu avec la défaite d’au­jourd’hui. Il est irréa­liste de penser que je peux jouer à nouveau à un bon niveau. Une opéra­tion serait syno­nyme de cinq mois d’ab­sence avec seule­ment 50% de chances de réus­site, donc ce n’est pas une solu­tion. Mon style de jeu a conduit à une érosion impor­tante de mes hanches. En septembre, je vais essayer de jouer Pétersbourg et Zhuhai. C’est proba­ble­ment mon dernier tournoi du Grand Chelem, mais nous verrons ce qu’il se passe. »

Article précédentWawrinka entre en douceur
Article suivantCornet s’offre Pegula