Berdych, le chant du cygne ?

Accueil > US Open > Berdych, le chant du cygne ?

Blessé au dos depuis le début de la saison et absent entre Indian Wells et Wimbledon, Tomas Berdych peine à retrouver son niveau. Le Tchèque, qui s’est incliné face à Jenson Brooksby, 394e joueur mondial (6-1, 2-6, 6-4, 6-4), s’est montré pessimiste en conférence de presse : « J’ai dû faire preuve de beaucoup de volonté pour terminer la rencontre. Mon physique me pose à nouveau problème, j’ai mal à la hanche. Je ne peux pas servir correctement, je ne peux pas fléchir les jambes correctement. Cela n’a pas de sens. Je suis venu à New York avec beaucoup d’espoir, c’est pour cela que c’est si difficile aujourd’hui. »

Touché à la hanche, le Tchèque semble envisager très sérieusement la fin de sa carrière : « Les seules choses qui me passent par la tête sont des décisions drastiques et négatives. Je ne vais pas prendre de décisions hâtives, j’aime trop le tennis pour cela. Mais il est vrai que mes perspectives d’avenir ont disparu avec la défaite d’aujourd’hui. Il est irréaliste de penser que je peux jouer à nouveau à un bon niveau. Une opération serait synonyme de cinq mois d’absence avec seulement 50% de chances de réussite, donc ce n’est pas une solution. Mon style de jeu a conduit à une érosion importante de mes hanches. En septembre, je vais essayer de jouer Pétersbourg et Zhuhai. C’est probablement mon dernier tournoi du Grand Chelem, mais nous verrons ce qu’il se passe. »