Accueil US Open Bloqués jus­qu’au 11 sep­tembre, les « iso­lés » n’ont plus le droit de quitter…

Bloqués jusqu’au 11 septembre, les « isolés » n’ont plus le droit de quitter leur chambre !

-

L’US Open 2020 com­mence de plus en plus à res­sem­bler à une série télé­vi­sée. Résumé des épi­sodes. Après le test posi­tif au COVID‐19 de Benoît Paire le 30 août der­nier, sept joueurs et joueuses consi­dé­rés comme proches du joueur ont été iso­lés, à savoir les Français Kristina Mladenovic, Grégoire Barrere, Édouard Roger‐Vasselin, Richard Gasquet, Adrian Mannarino et les joueuses belges Kirsten Flipkens et Ysaline Bonaventure. Ces sept joueurs, qui sont seule­ment auto­ri­sés à jouer au ten­nis, ne peuvent qua­si­ment pas sor­tir de leur chambre sauf pour aller à l’en­traî­ne­ment puis en match. 

Ils ne peuvent même plus s’entraîner

Hier (jeu­di), on appre­nait que l’en­semble des ces joueurs ne pour­raient pas quit­ter le sol amé­ri­cain avant le 11 sep­tembre inclus, mal­gré des négo­cia­tions avec les auto­ri­tés fran­çaises pour rapa­trier les cinq Tricolores plus tôt. Mais ce n’est pas tout, puis­qu’une nou­velle infor­ma­tion est par­ve­nue aux joueurs (sauf à Mannarino et Mladenovic qui sont encore en course dans le tour­noi) avec une feuille glis­sée sous la porte de leur chambre et tam­pon­née par le dépar­te­ment de la san­té de l’État de New York : ils ont reçu l’o­bli­ga­tion de res­ter dans leur chambre jus­qu’à la fin de leur qua­ran­taine. Un ter­rible coup dur pour ces cinq joueurs qui espé­raient « pro­fi­ter » des ins­tal­la­tions de l’US Open pen­dant la qua­ran­taine pour s’en­traî­ner sur terre bat­tue en pré­vi­sion de Roland Garros (du 27 sep­tembre au 11 octobre). 

On attend désor­mais la réac­tion des joueurs impliqués. 

Instagram
Twitter