AccueilUS OpenBublik : "On ne pense pas à jouer un Grand Chelem quand...

Bublik : « On ne pense pas à jouer un Grand Chelem quand on vient d’avoir un bébé »

-

Éliminé dès le premier tour à Montréal et absent à Cincinnati, Alexander Bublik n’avait pas vrai­ment la tête au tennis ces dernières semaines, et on peut le comprendre. En effet, le Kazakh est devenu, le 16 août dernier, papa pour la première fois de sa vie d’un petit Vasily. Un merveilleux moment qu’il a raconté à Tennis.com.

« Ils nous ont donné trois semaines, une date approxi­ma­tive. Nous ne savions pas si cela aurait dû être Montréal ou Cincy ou le début de l’US Open. Mais ma femme pensait que je devais venir. Nous avons attendu quatre ou cinq jours jusqu’à ce que le bébé sorte. On ne pense pas vrai­ment à un Grand Chelem quand on vient d’avoir un bébé. Nous nous habi­tuons à ce nouveau chapitre de notre vie. Ce n’est pas si diffi­cile, comme certains le disent. C’est beau­coup plus amusant, même s’il ne parle pas et dort tout le temps. Votre maison devient encore plus chaleu­reuse et plus agréable même s’il pleure. C’est incroyable. »