AccueilUS OpenClément assomme Baghdatis !

Clément assomme Baghdatis !

-

Pas grand monde, mis à part peut‐être Paco Rabanne, aurait misé sur une victoire d’Arnaud Clément, mais c’est bien le Français qui sort vain­queur 6–3 2–6 1–6 6–4 7–5 de son duel face à Marcos Baghdatis. L’inusable tren­te­naire aixois prouve que s’il n’a plus les jambes de son exploit à Melbourne, il a encore la moti­va­tion d’un jeunot. La belle histoire fran­çaise de ce début d’US Open continue avec des Bleus, qu’on n’at­ten­dait sans doute pas à pareilles fêtes, et qui répondent présent. Retour sur ce match et plus parti­cu­liè­re­ment le cinquième set où la Clé a fait preuve de ressources incroyables face à un déce­vant Baghdatis.

Après avoir recollé in extremis à deux manches partout, Clément concède le break rapi­de­ment dans le set décisif mais offre plus tard un break cadeau qui permet à Clément de revenir à 3–3, si bien que Baggy se retrouve à servir pour rester dans le match une première fois à 5–4. Profitant d’une frappe trop longue du Chypriote et d’un superbe revers décroisé qui prend la ligne, la Clé se retrouve à deux points du match mais Baghdatis sort deux gros services. Clément revient à deux points du match en forçant Baggy à un passing qui reste dans le filet. Le Chypriote remet les choses au point d’un beau revers long de ligne, et s’en sort ensuite en profi­tant d’un retour mal négocié par le Français. A 6–5, Clément enchaîne un lob chan­ceux et une belle diago­nale de coup droit que Baggy ne parvient pas à maîtriser pour se retrouver à nouveau à deux points du match. Un coup droit fébrile dans le filet et voilà deux balles de match pour le Français, mais il en met un peu trop dans son retour sur la première et encaisse ensuite un ace de Baghdatis, mais s’offre une troi­sième oppor­tu­nité d’un splen­dide revers court croisé et conclut sur une faute de coup droit d’un Chypriote à côté de ses pompes, qui s’est distingué dans cette dernière manche par d’in­ha­bi­tuelles fautes de pied.

Clément, de son côté, a utilisé une stra­tégie simple et effi­cace : aller cher­cher les points au filet, avec pas moins de 50 montées au filet, dont 27 réus­sies. Au total de points, l’Aixois se retrouve pour­tant derrière Baghdatis, mais seul le résultat final compte, et dans le dernier set, Clément a fait preuve de beau­coup de séré­nité, joué sans complexes face à un Chypriote qui ne s’at­ten­dait sans doute pas à pareille adver­sité, et repart dépité, lui qui s’était distingué en domi­nant Nadal à Cincinnati, mais a sans doute trop pris à la légère son adver­saire du jour. Clément, lui, vendra chère­ment sa peau dans cet US Open, où il prendra chaque match supplé­men­taire comme un bonus, à commencer par son prochain tour face à Ginepri ou Schwank, plus modes­te­ment classés que Baghdatis. Avec ses 32 prin­temps et son petit mètre 70, Clément symbo­lise à lui seul l’ex­cellent début des Frenchies à New York. Pourvu que ça dure !