AccueilUS OpenDjere : "Pour être honnête, je suis financièrement « sûr », mais...

Djere : « Pour être honnête, je suis financièrement « sûr », mais 70 000$ pour un premier tour, ce n’est pas une petite somme »

-

L’US Open n’en finit pas de susciter le débat. Les joueurs euro­péens sont nombreux à s’interroger sur leur présence dans la Big Apple à la fin du mois d’août (31 août au 13 septembre). Interrogé par SportKlub, Laslo Djere, 80e mondial et ancien 27e en juin 2019, ne cache pas son hési­ta­tion, mais il recon­naît que l’aspect finan­cier risque de prendre le dessus : « S’il y a deux semaines de quaran­taine, alors je ne pense pas qu’il soit réaliste d’aller à New York. Les règles sont strictes, ce n’est pas idéal pour le jeu et les condi­tions pour un tournoi du Grand Chelem ne sont pas adéquates, mais encore une fois, si le tournoi est orga­nisé, je n’ai pas person­nel­le­ment peur du virus. S’il n’y a pas de quaran­taine, je jouerai. Pour être honnête, je suis finan­ciè­re­ment « sûr », mais 70 000$ pour un premier tour, ce n’est pas une petite somme. »

Le joueur serbe a ensuite pointé du doigt l’absence des quali­fi­ca­tions pour les joueurs moins bien classés : « Il faudra voir comment c’est compensé, en plus, les Sud‐Américains pour­raient ne pas quitter leurs pays avant le 1er septembre, ce qui pour­rait laisser beau­coup de places. »