Accueil US Open Djokovic, en avant toute ?

Djokovic, en avant toute ?

-

Les joueurs ont fina­le­ment eu gain de cause, il n’y aura de qua­ran­taine impo­sée pour ceux qui voya­ge­ront des États‐Unis vers l’Europe au sor­tir de l’US Open (du 31 août au 13 sep­tembre). C’était le prin­ci­pal point de dis­corde entre les ins­tances diri­geantes et les par­ti­ci­pants. Conséquence ? Plus rien ne retient Novak Djokovic qui doit annon­cer sa déci­sion dans les pro­chains jours. Rappelons que le numé­ro 1 mon­dial figure tou­jours sur la liste des par­ti­ci­pants et on le voit mal ne pas pro­fi­ter d’une telle oppor­tu­ni­té en l’ab­sence de ses deux grands rivaux même si ce titre risque de ne pas avoir la saveur habituelle.

Il s’entraîne… sur dur

Récemment, le reve­nant Andrey Kuznestsov pos­tait une pho­to sur les réseaux sociaux où il par­ti­ci­pait à un entrai­ne­ment, sur sur­face dur, en com­pa­gnie du joueur serbe. Si les indices sont nom­breux, il reste néan­moins un petit doute sur sa par­ti­ci­pa­tion à cause des remous qu’il a créés depuis l’Adria Tour. Ou au contraire, cet inci­dent pour­rait le moti­ver pour mon­ter un peu plus dans la hié­rar­chie des plus grands vain­queurs en Grand Chelem et ain­si « faire la nique » à tous ceux qui l’ont cri­ti­qué. Bloqué à 17, il pour­rait se rap­pro­cher dan­ge­reu­se­ment de Nadal (19) et Federer (20) en cas de vic­toire finale à New‐York le 13 sep­tembre prochain. 

Instagram
Twitter