AccueilUS OpenDjokovic : « Je veux que mes adver­saires sentent qu’ils sont sous une…

Djokovic : « Je veux que mes adversaires sentent qu’ils sont sous une pression extrême quand je les affronte sur une grande scène en Grand Chelem »

-

Au cours de leur demi‐finale, Novak Djokovic a sauvé 9 balles de break sur 12, soit 75%. Alexander Zverev n’en a lui écarté que 3 sur 9 soit seule­ment 33% des oppor­tu­nités du Serbe. Après sa défaite en cinq sets, Alexander Zverev a confié qu’il préfé­rait affronter tout autre joueur au monde que Nole dans les points impor­tants. Ce dernier s’en réjouit. 

« Ça prend beau­coup de temps pour déve­lopper ce genre de répu­ta­tion. Il faut gagner beau­coup de matchs au plus haut niveau lorsque vous avez des balles de match contre vous par exemple. Tous ces gros matchs que j’ai gagnés, tous ces gros titres que j’ai remportés au fil des ans, ont en quelque sorte construit ce genre d’aura autour de moi. Les joueurs savent qu’il ne faut jamais m’en­terrer sur un court, surtout quand je joue en Grand Chelem. Ils savent que jusqu’au dernier coup, les choses peuvent basculer, ce qui a été le cas à plusieurs reprises au cours de ma carrière. Je suis donc content que mes adver­saires pensent de moi de cette façon. Je veux qu’ils sentent qu’ils sont sous une pres­sion extrême quand je les affronte sur une grande scène en Grand Chelem », a lancé le numéro 1 mondial, déjà focus sur sa finale contre Daniil Medvedev. 

Instagram
Twitter