AccueilUS OpenDjokovic : « Je voudrais laisser l’hé­ri­tage d’abord d’une bonne personne, quel­qu’un qui…

Djokovic : « Je voudrais laisser l’héritage d’abord d’une bonne personne, quelqu’un qui est respecté par les gens »

-

Le numéro 1 mondial pour­suit son aven­ture vers un Grand Chelem histo­rique mais ce ne sont pas les records qu’il vise vrai­ment pour marquer l’histoire. 

Un discours presque philo­so­phique qui risque d’heurter encore une fois ceux qui ne sont pas des fans du Serbe.

« Je voudrais laisser l’hé­ri­tage d’abord d’une bonne personne, quel­qu’un qui est respecté par les gens et qui a une bonne person­na­lité, et ensuite l’hé­ri­tage d’un joueur de tennis. C’est plus impor­tant pour moi que les résul­tats. On ne peut pas être aimé de tout le monde, tout le monde a ses préfé­rences, c’est comme ça que je le vois. J’aimerais que les gens, surtout mes collègues, se souviennent de moi comme d’un cham­pion qui a tout laissé sur le court et qui a peut‐être inspiré d’autres joueurs à s’amé­liorer, à croire en eux‐mêmes », a expliqué Novak Djokovic qui affron­tera Jenson Brooskby en huitièmes de finale.

Instagram
Twitter