AccueilUS OpenDjokovic : « Je voulais l’épuiser, cela a marché »

Djokovic : « Je voulais l’épuiser, cela a marché »

-

Malgré un premier set perdu face à un Brooskby impres­sion­nant, le numéro 1 mondial a pris la mesure de son adver­saire au fil du match ; Une fois, qu’il a compris le « système Brooskny », le Serbe a mis la main sur le match et se qualifie pour les quarts de finale où il jouera Matteo Berrettini.

En confé­rence de presse, Nole a rendu hommage au courage de son adver­saire tout en expli­quant l’ob­jectif de sa stra­tégie : « Il a mieux commencé. Je ne l’ai jamais joué. Je ne l’ai pas vu jouer trop de fois. Peut‐être quelques matchs ces derniers mois. Je n’avais pas suivi sa carrière avant cela, donc je ne savais pas grand‐chose sur lui. J’ai dû faire quelques « devoirs » et quelques analyses avant de prendre la mesure, de trouver mon rythme. C’est diffé­rent d’en­trer sur le terrain pour la première fois contre quel­qu’un qui n’a vrai­ment rien à perdre. C’est un jeune joueur talen­tueux et très rusé. Il a le jeu vrai­ment complet. De mon côté, j’es­sayais juste de trouver un rythme, j’es­sayais de lire son jeu, j’es­sayais de comprendre où je pouvais trouver des trous dans son jeu et commencer à atta­quer et à déplacer. Par la suite, une fois que j’ai pris la mesure, je voulais l’épuiser et cela a marché »

Instagram
Twitter