AccueilUS OpenFabuleuse Coin

Fabuleuse Coin

-

Exceptionnel exploit de Julie Coin, 188ème joueuse mondiale qui a sorti de main de maître la n°1 mondiale, Ana Ivanovic (6–3, 4–6, 6–3). Elle rentre dans l’his­toire en deve­nant la joueuse « la moins bien classée » à battre une n°1 mondiale.

Il fallait avoir du nez en ce jeudi soir pour suivre le match entre Ana Ivanovic et Julie Coin, plutôt que de suivre les exploits de Monfils et consorts. Et nous avons sans doute eu raison de suivre les aven­tures de la jeune Française sur le court Arthur Ashe de New York, où la Picarde, issue des quali­fi­ca­tions, a litté­ra­le­ment écœuré son adversaire. 

C’est véri­ta­ble­ment un coin de ciel bleu que Julie apporte à la journée des Français. Pour son deuxième match sur le circuit WTA, elle a complè­te­ment débordé Ana Ivanovic, peut‐être encore en souf­france avec sa main droite. Toujours est‐il que la victoire de la Française ne doit rien aux problèmes de son adver­saire, mais bien au propre talent de Julie : service explosif, coup droit dévas­ta­teur, jeu de jambe dyna­mique. La Française en a fait voir de toutes les couleurs à la n°1 mondiale, surtout au cours d’une dernière manche remarquable.

De son côté Ivanovic a commis énor­mé­ment de fautes (34 fautes directes), surtout en coup droit, ce qui peut éven­tuel­le­ment s’ex­pli­quer par la gêne qu’elle ressent au pouce droit, et qui l’a contraint à ne pas parti­ciper aux Jeux Olympiques. La Serbe a égale­ment parti­cu­liè­re­ment mal servi, commet­tant huit doubles fautes et passant seule­ment 65% de première balle.

face à elle, Julie Coin a parfai­te­ment joué le coup, que ce soit au service ou dans les échanges, en faisant plus que tenir tête à la n°1 mondiale. 

Un peu fébrile au moment de conclure un dernier set qu’elle s’était mise dans la poche en gagnant le service d’Ivanovic à 3–2 (et jeu blanc svp !), la Française a signé un exploit fracas­sant qui restera sans doute dans toutes les mémoires, au bout d’une troi­sième balle de match envoyée loin derrière la ligne par Ivanovic.

Elle aura un nouvel Everest à gravir au troi­sième tour, puis­qu’elle affron­tera Amélie Mauresmo pour une place en 18ème de finale.

Instagram
Twitter