Accueil US Open Faut-il blâmer Rafael Nadal ?

Faut-il blâmer Rafael Nadal ?

-

Il y a deux façons d’analyser la décision de Rafael Nadal de ne pas disputer l’US Open.

La première consiste à penser qu’effectivement l’Espagnol est inquiet pour sa santé. Son pays ayant été gravement touché, Rafa a été sensibilisé plus fortement à ce virus que d’autres stars du circuit.

Si l’on rajoute à cela le fait que les cas sont de plus en plus nombreux chez lui, l’Espagnol a décidé de ne prendre aucun risque. Dans son texte où il explique sa démarche il évoque surtout l’idée qu’il n’est pas prêt à voyager en ce moment.

La deuxième analyse est plus sportive. Rafa veut se consacrer « tranquillement » à la saison sur terre. Il sait que les circonstances pour se rendre aux Etats-Unis sont compliquées. Il veut éviter le stress que tout cela peut engendrer. Il choisit donc de rester dans son cocon se donnant les meilleures chances d’arriver à Roland-Garros en forme. On peut aussi rajouter l’idée que Rafa connait bien son corps, que l’enchaînement US Open sur dur et saison sur terre ne soit pas pour lui une vraie bonne nouvelle.

Au final, on ne peut donc blâmer Rafael Nadal.

Il a fait un choix personnel et il a tout à fait mesurer les répercussions de cette décision.

Un champion comme lui ne fait pas l’impasse pour rien sur un tournoi du Grand Chelem d’autant qu’il en est le tenant du titre.

Instagram
Twitter