AccueilUS OpenFederer disserte sur ses "tweener"

Federer disserte sur ses « tweener »

-

Roger Federer a comparé ses deux coups entre les jambes réalisés à l’US Open à un an d’in­ter­valle. En 2009, c’était en demi‐finale contre Novak Djokovic. Pour cette édition, le Suisse a mystifié Brian Dabul au premier tour.

« L’importance du coup l’année dernière était peut‐être un peu plus élevée. Je crois que c’était pour passer de 0–30 à 0–40, à quelques points de la fin du match. Et puis c’était une demie. Mais peut‐être qu’en termes de diffi­culté pure, celui de cette année était plus dur à réaliser. J’ai l’im­pres­sion que j’ai eu une distance plus longue à parcourir pour frapper la balle et puis j’étais encore plus loin de ma ligne aussi. Je devais vrai­ment donner un gros coup de raquette à la fin de mon geste, n’ayant pas eu le temps de bien m’ajuster sur la balle. J’ai senti que ce coup‐là était incroyable. Je me suis retourné et j’ai vu que la balle avait atterri dans le coin. Je n’ar­ri­vais pas à y croire. Et puis l’ova­tion a été fantas­tique. Le public est devenu fou. Vous l’avez vu à ma réac­tion d’ailleurs. Je ne pouvais pas y croire. »