AccueilUS OpenFederer : "Je ne peux que m'améliorer"

Federer : « Je ne peux que m’améliorer »

-

Lors de son passage en confé­rence de presse, Roger Federer a été inter­rogé sur ses deux mauvaises entames de match face à Sumit Nagal et Damir Dzumhur.

Comme lors du premier tour face à Sumit Nagal, Roger Federer a connu un retard à l’allumage avec la perte du premier set face à Damir Dzumhur. Une entame de match où le Suisse était mécon­nais­sable, lent dans ses dépla­ce­ments, enchaî­nant les fautes directes avant de monter en puis­sance. Alors en confé­rence de presse, le numéro 3 mondial a été ques­tionné sur les raisons pour lesquelles il a du mal à rentrer dans ses matchs. Le Bâlois n’a pas vrai­ment d’explication : « Je ne sais pas. J’ai été dans cette situa­tion à plusieurs reprises où je ne commence pas bien et tout le monde me demande : « Mais qu’est-ce que tu fais ? » Je ne sais pas honnê­te­ment. La seule chose à faire est d’y retourner, mettre en place le plan et espérer un meilleur résultat. Il n’y a pas de secret pour avoir un bon départ : bien s’échauffer, être bien préparé menta­le­ment, ne pas sous‐estimer son adver­saire. J’ai fait tout ça.
C’est un peu frus­trant de vivre deux fois le même match, surtout quand le niveau est si bas, que les fautes sont très nombreuses et que l’énergie n’y est pas. Le point positif est que je ne peux que m’amé­liorer. C’est une excel­lente chose pour aller de l’avant (…) Je suis censé pouvoir adapter mon jeu plus faci­le­ment ici, il n’y a abso­lu­ment pas de vent et encore moins aujourd’hui (lire ce mercredi) car on a joué avec le toit. L’environnement est supposé m’aider. Je n’ai pas de réponse à vous donner. Les balles étaient juste un peu molles au début. Mais je ne suis pas inquiet, tout va bien et je dois prendre le positif car une fois que je perds le premier set, je ne fais que m’améliorer, ce qui est une bonne chose. »

Article précédentLe programme de jeudi
Article suivantLa victoire de Barty