AccueilUS OpenForget n'espère "qu'une mauvaise passe" des Bleues

Forget n’espère « qu’une mauvaise passe » des Bleues

-

Ancien capi­taine de l’équipe de France de Fed Cup, et vain­queur de la compé­ti­tion en 2003, Guy Forget a analysé les défaites des Françaises, alors qu’au­cune n’est présente au troi­sième tour de l’US Open. Le patron des Bleus n’est pas alar­miste mais souhaite que les insti­tu­tions de la Fédération mettent plus l’ac­cent sur le tennis féminin.

Un problème spéci­fi­que­ment féminin ?
Dans le tennis, il y a des séries. Certaines sont très très bonnes comme avec les garçons actuelles. Ça a été le cas par le passé avec les filles. Il se trouve qu’effectivement, il n’y a pas de chance.

Les problé­ma­tiques ?
Il y a eu des bles­sures, des retraits, je pense notam­ment à Tatiana Golovin. Des filles qui ne sont pas très en forme. Cela doit pousser les uns et les autres à réagir et les filles à se remettre en question.

Des choses à revoir ?
Je suis sûr qu’elles se sont déjà remises en ques­tion après leur défaite. Ce n’est qu’une mauvaise passe, en tout cas je le souhaite. Il y a une réelle volonté des élus de la FFT de mettre plus l’accent sur le tennis féminin que par le passé. Parce qu’on était habitué depuis une quin­zaine d’années à avoir des résul­tats extra­or­di­naires avec les filles qu’on a peut‐être manqué un peu de vigi­lance. Ce parcours à l’US Open doit nous pousser les uns, les autres à renforcer l’attention et les efforts sur les filles. Il n’y a pas de raison que les garçons jouent bien et que les filles jouent un petit peu moins bien en ce moment.

Le futur ?

On a des jeunes joueuses qui ont un talent formi­dable. Un tas de gens en France qui font un travail formi­dable dans les clubs et dans les ligues, je suis persuadé dans les années à venir, qu’il y aura de nouvelles joueuses. Et dans les joueuses qui sont en place aujourd’hui, certaines ont beau­coup de talent, et vont reprendre le devant de la scène.