Accueil US Open Gasquet : "Il y a des chômeurs partout donc je ne vais...

Gasquet : « Il y a des chômeurs partout donc je ne vais pas pleurer. Il y a des trucs plus durs qu’être joueur de tennis »

-

Depuis cette période de confinement, Richard Gasquet est semble-t-il devenu un « communicant ».

Toujours très proche du quotidien sportif l’Equipe, il se « lâche » régulièrement.

C’est ce qu’il a fait ce dimanche soir en analysant la situation actuelle : « Chacun est libre de faire ce qu’il veut. Moi, je n’ai pas peur d’aller à New York. Ce n’est pas pire que d’aller au resto à Béziers, Montpellier, Cannes ou Saint-Tropez. Le plus important, c’est de ne mettre personne en danger en faisant un tournoi de tennis. Ne surtout pas mettre la vie d’autres personnes en jeu. Que tout le monde soit testé, retesté, en arrivant, en repartant, etc. J’espère que l’US Open va faire le maximum pour. » a déclaré Richie.

Plus loin, c’est encore son coeur qui parle : « C’est très compliqué. Je veux juste qu’il y ait beaucoup de tests. Que tout soit nickel. Auquel cas, je n’ai aucune peur d’être à New York dans une bulle à l’hôtel. Ce n’est pas agréable, mais pour qui c’est agréable de vivre en ce moment ? Il y a des chômeurs partout donc je ne vais pas pleurer. Il y a des trucs plus durs qu’être joueur de tennis »

Instagram
Twitter