AccueilUS OpenLa déblâce américaine

La déblâce américaine

-

Alors qu’ils étaient cinq sur le pont hier, seul un Américain s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’US Open. Et encore, il s’agis­sait d’un match qui était un duel national entre John Isner et Roddick, remporté, à la surprise géné­rale, par le plus jeune des deux. Isner sera d’ailleurs opposé à Fernando Verdasco pour en place en quarts de finale de son Grand Chelem, un match qui nous dira si sa victoire sur son numéro 1 national est un coup d’un soir ou une promesse d’un tennis en nette progression.

Le dernier améri­cain au troi­sième se nomme Taylor Dent. Sorti vain­queur d’un thriller d’at­ta­quant contre Ivan Navarro au tour précé­dent, conclu 6–4, 5–7, 6–7(1), 7–5, 7–6(9), le reve­nant améri­cain rencon­trera Andy Murray pour tenter de rejoindre Isner en huitièmes de finale. Un sacré défi pour le serveur‐volleyeur de l’oncle Sam.