Accueil US Open Le "psychodrame tricolore" va-il devenir une affaire d'état ?

Le « psychodrame tricolore » va-il devenir une affaire d’état ?

-

Les autorités américaines ont décidé d’imposer aux joueurs qui avaient été en contact avec Benoit Paire un délai plutôt long pour pouvoir revenir chez eux. Officiellement, cela devrait être possible vers le 11 Septembre.

Du coup, forcément, leur vie est un enfer puisqu’ils sont obligés de rester dans leur chambre d’hôtel alors même qu’ils sont négatifs et qu’ils aimeraient forcément retrouver leur famille.

Du coup, un élan de solidarité légitime se met en place pour les soutenir et expliquer que l’on pense à eux. C’est ce qu’a fait par exemple Loïc Courteau qui est proche de ses « condamnés » à résidence.

Ces évènements posent forcément le problème de la fameuse quarantaine et de la gestion future possible à Roland-Garros.

Instagram
Twitter