AccueilUS OpenLe set de tous les extrêmes

Le set de tous les extrêmes

-

Fernando Gonzalez et Rafael Nadal ont joué un drôle de troi­sième set pour un quart de finale de Grand Chelem, conclu 6–0 par l’Espagnol. Le Chilien a frappé 6 coups gagnants pour 21 fautes directes. Quant au numéro 3 mondial, il a fait 3 coups gagnants pour 2 fautes, des statis­tiques qui se rapprochent du Fabrice Santoro début des années 90. Une triste fin pour un tel match.