Accueil US Open Les Bleus présents !

Les Bleus présents !

-

Les Cinq premiers Français engagés à l’US Open ont validé leur ticket pour le deuxième tour. Michaël Llodra et Emilie Loit peuvent compléter le tableau 100 % Bleus !

Certes, les Françaises et Français engagés ce lundi pour la première journée de l’US Open ont joué des adversaires largement à leur portée. Mais encore fallait-il faire respecter la hiérachie, ce qui fut fait, et plutot brillamment.

Aravane Rezai a été la première à se qualifier pour le tour suivant, en venant à bout de l’Américaine Asia Muahammad (6-2, 6-4) : « C’était une entrée en matière difficile. Jouer contre une Américaine chez elle, ce n’est jamais une partie de plaisir. C’est comme si je jouais à Roland-Garros devant mon public. Je n’ai pas vraiment d’objectifs sur ce tournoi. Je ne me mets pas de barrières. Si je dis aux journalistes que je veux faire un 3e ou un 4e tour et qu’après je me fais sortir au 1er tour, c’est comme s’ils me lâchaient du 10e étage ». Elle affrontera l’Autrichinenne Sybille Bammer, 29ème joueuse mondiale au second tour.

Pauline Parmentier, tombeuse de la Néo-Zélandaise Marina Erakovic (6-3, 7-6[2]), aura la tâche très compliquée au prochain tour face à la N°5 mondiale, la Russe Elena Dementieva, sacrée championne olympique il y a une semaine à Pékin. Ce sera en revanche plus facile pour Marion Bartoli, vainqueur ce lundi de la Russe Galina Voskoboeva (6-2, 6-3). Elle rencontrera la gagnante de l’opposition entre l’Espagnole Viriginie Ruano-Pascual et la Tchéque Petra Kvitova au prochain tour.

Gaël Monfils a lui aussi assuré un solide match, face à l’Uruguayen Pablo Cuevas (6-4, 6-4, 6-1) : « J’ai fait un match sérieux. Après j’ai eu quelques petits sauts de concentration. On va dire que j’aurais un peu plus pu exploiter une autre tactique, un autre jeu. C’était bien, mais j’aurais pu faire un peu mieux je pense. J’ai pêché sur certaines choses. J’espère les améliorer pour la prochaine fois. » Il sera opposé au Russe Evgeny Korolev, 98ème joueur mondial et tombeur du Suédois Söderling.

Gilles Simon a pour sa part un peu souffert face à l’Esapgnol Marcel Granollers-Pujol, qui a réussi à lui prendre un set (6-4 6-3 5-7 6-2). Il sera opposé à l’Argentin José Acasuso, facile vainqueur de l’Allemand Michael Berrer.

Instagram
Twitter