AccueilUS OpenLes Bleus présents !

Les Bleus présents !

-

Les Cinq premiers Français engagés à l’US Open ont validé leur ticket pour le deuxième tour. Michaël Llodra et Emilie Loit peuvent compléter le tableau 100% Bleus !

Certes, les Françaises et Français engagés ce lundi pour la première journée de l’US Open ont joué des adver­saires large­ment à leur portée. Mais encore fallait‐il faire respecter la hiéra­chie, ce qui fut fait, et plutot brillamment.

Aravane Rezai a été la première à se quali­fier pour le tour suivant, en venant à bout de l’Américaine Asia Muahammad (6–2, 6–4) : « C’était une entrée en matière diffi­cile. Jouer contre une Américaine chez elle, ce n’est jamais une partie de plaisir. C’est comme si je jouais à Roland‐Garros devant mon public. Je n’ai pas vrai­ment d’ob­jec­tifs sur ce tournoi. Je ne me mets pas de barrières. Si je dis aux jour­na­listes que je veux faire un 3e ou un 4e tour et qu’a­près je me fais sortir au 1er tour, c’est comme s’ils me lâchaient du 10e étage ». Elle affron­tera l’Autrichinenne Sybille Bammer, 29ème joueuse mondiale au second tour.

Pauline Parmentier, tombeuse de la Néo‐Zélandaise Marina Erakovic (6–3, 7–6[2]), aura la tâche très compli­quée au prochain tour face à la N°5 mondiale, la Russe Elena Dementieva, sacrée cham­pionne olym­pique il y a une semaine à Pékin. Ce sera en revanche plus facile pour Marion Bartoli, vain­queur ce lundi de la Russe Galina Voskoboeva (6–2, 6–3). Elle rencon­trera la gagnante de l’op­po­si­tion entre l’Espagnole Viriginie Ruano‐Pascual et la Tchéque Petra Kvitova au prochain tour.

Gaël Monfils a lui aussi assuré un solide match, face à l’Uruguayen Pablo Cuevas (6–4, 6–4, 6–1) : « J’ai fait un match sérieux. Après j’ai eu quelques petits sauts de concen­tra­tion. On va dire que j’au­rais un peu plus pu exploiter une autre tactique, un autre jeu. C’était bien, mais j’au­rais pu faire un peu mieux je pense. J’ai pêché sur certaines choses. J’espère les améliorer pour la prochaine fois. » Il sera opposé au Russe Evgeny Korolev, 98ème joueur mondial et tombeur du Suédois Söderling.

Gilles Simon a pour sa part un peu souf­fert face à l’Esapgnol Marcel Granollers‐Pujol, qui a réussi à lui prendre un set (6–4 6–3 5–7 6–2). Il sera opposé à l’Argentin José Acasuso, facile vain­queur de l’Allemand Michael Berrer. 

Instagram
Twitter