Accueil US Open Les orga­ni­sa­teurs de l’US Open ne font pas la gueule

Les organisateurs de l’US Open ne font pas la gueule

-

Malgré un tableau fémi­nin ampu­té de nom­breuses stars, mal­gré l’ab­sence de Rafael Nadal, les orga­ni­sa­teurs de l’US Open ont déci­dé de posi­ti­ver. Une méthode plu­tôt rare par les temps qui courent. « Par rap­port au contexte et les contraintes qui lui sont liés, je ne peux être qu’­heu­reux. Cela va au delà de nos espé­rances, c’est la véri­té » a expli­qué Mike Dowse, le direc­teur de l’USTA. Plutôt que se plaindre, il semble bien que l’USTA depuis le début de cette crise soit en mis­sion : « Notre but est tou­jours de pou­voir rendre les fans de ten­nis heu­reux, de leur pro­po­ser du ten­nis de haut-niveau.Ce sera le cas pour cette édi­tion. Nous sommes donc satis­faits et conti­nue­ront à don­ner le maxi­mum pour que tout se passe bien ».

C’est donc fina­le­ment aux Etats‐Unis que le ten­nis va reprendre vie, et ce sym­bole, l’USTA y tenait vrai­ment vu les efforts consen­tis pour par­ve­nir à trou­ver des solu­tions sani­taires pour ras­su­rer le maxi­mum de champions.

Instagram
Twitter