Accueil US Open Les premiers tours qui sentent la poudre (2/2)

Les premiers tours qui sentent la poudre (2/2)

-

À l’aube du début de l’US Open, dont le tirage au sort a été effectué, certaines affiches du premier tour attireront les regards des observateurs. Voici la sélection et les pronostics de la rédaction.

Stefanos Tsitsipas – Andrey Rublev

L’affiche entre les deux joueurs de 21 ans est le premier tour le plus attendu du tableau masculin. S’il est passé à côté des deux derniers Masters 1000, avec deux défaites au premier tour à Montréal et Cincinnati, Stefanos Tsitsipas reste considéré comme l’un des principaux outsiders à New York. Demi-finaliste à Washington, le Grec a déjà prouvé qu’il savait répondre présent en Grand Chelem, comme en témoigne sa demi-finale à l’Open d’Australie cette saison. De son côté, Andrey Rublev traverse une dynamique très positive, marquée par sa finale à Hambourg et ses victoires face à Stan Wawrinka et Roger Federer dans l’Ohio. Les deux espoirs se sont déjà croisés une fois sur le circuit, à l’occasion des Next Gen ATP finals 2018. Le 8e joueur mondial l’avait difficilement emporté, 4-3, 3-4, 4-0, 2-4, 4-3. Le facteur physique pourrait également avoir son importance, Andrey Rublev étant engagé à Winston-Salem où il jouera son quart de finale ce vendredi.

Notre pronostic : Stefanos Tsitsipas en cinq manches.

Matteo Berrettini – Richard Gasquet

Le premier tour entre Matteo Berrettini et Richard Gasquet réunit deux joueurs aux trajectoires opposées. L’Italien, 25e joueur mondial, a été ralenti par une blessure à la cheville après un début de saison canon. Vainqueur à Budapest et à Stuttgart, finaliste à Munich et huitième de finaliste à Wimbledon, le Romain a cédé d’entrée à Cincinnati face à Juan Ignacio Londero (7-6(3), 6-3). De son côté, Richard Gasquet retrouve un niveau digne de son talent, après son opération d’une hernie inguinale en janvier. Le Biterrois, qui s’est offert Kei Nishikori à Montréal, a rallié les demi-finales du Masters 1000 de Cincinnati. Des performances qui lui donneront confiance à l’heure d’affronter le Transalpin pour la première fois de sa carrière.

Notre pronostic : Richard Gasquet en trois manches.

Denis Shapovalov – Felix Auger Aliassime

Le remake du premier tour de la saison dernière promet d’être incandescent. Si Denis Shapovalov l’avait emporté sur abandon, il fera figure d’outsider cette année tant Félix Auger Alisassime a progressé. Le natif de Montréal, 106e mondial en début de saison, pointe aujourd’hui au 19e rang. Une ascension fulgurante portée notamment par sa demi-finale à Miami et ses finales à Rio de Janeiro, Lyon et Stuttgart. De son côté, Denis Shapovalov traverse une saison globalement décevante, sauvée par une demi-finale à Miami. 38e à l’ATP, le joueur originaire de Tel Aviv aura fort à faire face à son ami de 19 ans, contre lequel il s’est récemment incliné à Madrid (6-2, 7-6(7)).

Notre pronostic : Auger Aliassime en cinq manches.

Reilly Opelka – Fabio Fognini

Reilly Opelka, géant américain de 21 ans, a tout du tirage piège pour un Fabio Fognini touché au pied à Montréal. L’Américain, qui sera porté par le public, a disputé les demi-finales à Atlanta, avant de rallier le deuxième tour à Montréal et Cincinnati, s’offrant notamment Borna Coric dans l’Ohio. Si tout peut arriver compte tenu de la qualité de service de ce dernier, il semble que l’état physique de l’Italien déterminera en grande partie l’issue de la rencontre. Si le 11e joueur mondial est au top, la solidité du tennis qu’il a proposé à Montréal (où il a été éliminé par Rafael Nadal en quarts), devrait suffire pour passer. Les deux joueurs croiseront le fer pour la première fois sur le circuit.

Notre pronostic : Fabio Fognini en quatre manches

Instagram
Twitter