AccueilUS OpenMedvedev : « Quand j’étais moins bien classé, j’avais l’im­pres­sion d’être discri­miné car…

Medvedev : « Quand j’étais moins bien classé, j’avais l’impression d’être discriminé car je ne pouvais pas utiliser ma position en retour »

-

Daniil Medvedev se tient parti­cu­liè­re­ment loin de la ligne de fond de court pour retourner dans cet US Open. Son adver­saire en quarts de finale, Botic van de Zandschulp, a avoué avoir été surpris et même choqué par la posi­tion du Russe. Ce dernier a expliqué à quel point il avait besoin d’es­pace. Un espace qu’il n’avait pas lors­qu’il jouait sur des plus petits courts il y a quelques années. 

« J’aime bien quand on a de la place pour le retour, parce que comme ça, j’ai la possi­bi­lité d’aller loin derrière. Il y a peu de courts centraux où je ne peux pas le faire. Bien sûr, quand j’étais moins bien classé, je jouais sur des courts où je n’avais pas cette oppor­tu­nité. Ce n’est pas bon. Je ne me sentais pas bien, parce que je pouvais perdre des matchs simple­ment parce que j’avais l’im­pres­sion d’être, si je puis dire, discri­miné, car je ne pouvais pas utiliser ma posi­tion en retour. Vous savez, si vous voyez tous mes matchs, parfois, je change de posi­tion. Ça dépend de l’ad­ver­saire. Etre loin derrière me donne juste le temps de réagir au service. C’est aussi simple que ça », a confié le numéro 2 mondial. 

Instagram
Twitter