Accueil US Open Mladenovic : "Comme si on était des prisonniers, des criminels"

Mladenovic : « Comme si on était des prisonniers, des criminels »

-

Éliminée du deuxième tour de l’US Open alors qu’elle menait 6-1, 5-1, Kristina Mladenovic était bien évidemment déçue de sa performance à l’issue de la rencontre. Visiblement touchée moralement à cause des conditions dans lesquelles elle vit depuis son placement en isolement après le test positif au COVIF-19 de Benoît Paire, la Française a tenu à s’exprimer.

« Les conditions sont atroces »

« Même pour faire un pas de côté, il faut qu’on demande la permission. On n’a pas de liberté de mouvement, on n’a pas d’identité, rien. C’est comme si on était des prisonniers, des criminels, a lancé la Nordiste. Pour le moindre mouvement il faut demander la permission alors qu’on est testé tous les jours, on a peut-être eu trente tests négatifs ! C’est abominable. Les conditions sont atroces… Si j’avais su que jouer aux cartes avec un joueur testé positif, et finalement négatif, aurait entraîné ce type de conséquences, je n’aurais jamais mis les pieds ici. Je ne sais pas trop quoi vous dire en fait, on vit un cauchemar. On est impuissant et on ne fait que subir, on ne peut strictement rien faire. »

Instagram
Twitter